N'attendons pas qu'elles deviennent imaginaires

La disparition des abeilles domestiques, abeilles sauvages et autres pollinisateurs, pourrait constituer à terme une catastrophe planétaire.

Ensemble, conservons les abeilles dans le monde réel

Faire un don, c’est agir aux côtés de WWF pour protéger les espèces menacées d’extinction et leur permettre d’évoluer librement dans leur écosystème.

Aure Atika nous conte
Les fées mellifères

N'attendons pas qu'elles deviennent imaginaires

N’attendons pas qu’elles deviennent imaginaires

Ensemble, conservons les abeilles dans le monde réel

Ensemble, conservons les abeilles dans le monde réel

Aure Atika nous conte Les fées mellifères

Des fées
menacées d’extinction

Pesticides et monoculture

Les pesticides ralentissent le développement des abeilles, occasionnent une perte d’orientation et de reconnaissance des fleurs et affaiblissent leurs défenses immunitaires. Un seul grain de maïs enduit de 0,5mg de clothianidine peut entraîner la mort de plus de 80 000 abeilles domestiques. La monoculture ne leur procure pas assez de diversité pour butiner toute l’année. 

ÉLARGISSONS L’INTERDICTION DES PESTICIDES

Il est aujourd’hui impératif d’élargir cette interdiction en maintenant la pression sur l’Union européenne afin d’assurer la survie des pollinisateurs et la nôtre.

Virus et parasites

Les abeilles et autres pollinisateurs, affaiblies par l’utilisation massive des pesticides dans le domaine de l’agriculture intensive sont de ce fait victimes de nouveaux virus et agents pathogènes exerçant une pression accrue sur les colonies d’abeilles et l’apiculture..

FAVORISONS UNE AGRICULTURE RESPONSABLE

L’agriculture biologique suscite des attentes fortes : de la part des consommateurs comme de nombreux agriculteurs qui pourront y trouver une solution d’avenir pour leur ferme.

Des fées
menacées d’extinction

Pesticides et monoculture

Les pesticides ralentissent le développement des abeilles, occasionnent une perte d’orientation et de reconnaissance des fleurs et affaiblissent leurs défenses immunitaires. Un seul grain de maïs enduit de 0,5mg de clothianidine peut entraîner la mort de plus de 80 000 abeilles domestiques. La monoculture ne leur procure pas assez de diversité pour butiner toute l’année. 

ÉLARGISSONS L’INTERDICTION DES PESTICIDES

Il est aujourd’hui impératif d’élargir cette interdiction en maintenant la pression sur l’Union européenne afin d’assurer la survie des pollinisateurs et la nôtre.

Virus et parasites

Les abeilles et autres pollinisateurs, affaiblies par l’utilisation massive des pesticides dans le domaine de l’agriculture intensive sont de ce fait victimes de nouveaux virus et agents pathogènes exerçant une pression accrue sur les colonies d’abeilles et l’apiculture..

FAVORISONS UNE AGRICULTURE RESPONSABLE

L’agriculture biologique suscite des attentes fortes : de la part des consommateurs comme de nombreux agriculteurs qui pourront y trouver une solution d’avenir pour leur ferme.

Face à ces menaces,
agissez avec le wwf afin de préserver l’espèce.

 

Aujourd’hui, le WWF a plus que jamais besoin de vous pour l’aider à mener des actions de terrain afin de protéger les abeilles et sensibiliser le public.

 

écoutez : Les fées
mellifères

Aure Atika Par Aude Guéneau et Cathy-France Martin (Plume©), conté par Aure Atika, comédienne

Cette histoire ne commence ni en un temps reculé ni dans un monde imaginaire, mais il n’y a pas si longtemps, sur une planète connue de vous et moi.
Elle parle de petits êtres ailés, d’insectes qui se nourrissaient du nectar des fleurs, et qui en tiraient un suc doré et doux, goûtu et sucré. Cette histoire parle des abeilles. .

écoutez : les fées mellifères

par Aure Atika,
comédienne


Cette histoire ne commence ni en un temps reculé ni dans un monde imaginaire, mais il n’y a pas si longtemps, sur une planète connue de vous et moi. Elle parle de petits êtres ailés, d’insectes qui se nourrissaient du nectar des fleurs, et qui en tiraient un suc doré et doux, goûtu et sucré. Cette histoire parle des abeilles.

Un jour, sur cette planète, les fleurs vinrent à manquer, car la terre autrefois riche et forte avait été si intensément cultivée qu’elle en était exsangue, et que plus rien qui fut beau ou bon ne pouvait y pousser. Bien sûr, des voix s’étaient élevées pour tenter de raisonner les hommes, fous dévoreurs de ressources, gaspilleurs de vie et voleurs d’avenir, mais on ne les avait pas écoutées, et le sacrifice de la terre nourricière s’était poursuivi, jusqu’à ce que la dernière fleur fût flétrie. Sans fleurs, plus de nectar, sans nectar… plus d’abeilles. Les petites créatures s’étaient éteintes doucement. Dans le tumulte du monde, leur bourdonnement s’était tu.

Néanmoins, parce que c’est dans l’obscurité que naît la lumière, il advint qu’il fut impossible aux hommes d’oublier le souvenir de ces précieux petits êtres, alors même qu’ils avaient tout oublié des clairières ondulantes et des forêts bruissantes qui autrefois avaient enchanté leur monde. Au fils des années, un prodige étonnant se produisit. Dans la mémoire collective, la réminiscence de ces petits insectes rayés et ailés se transforma. Et il sembla aux hommes que les abeilles, telles que nous les connaissons vous et moi, avaient désormais l’apparence des fées qui peuplaient nos contes d’enfants. Oui, dans la mémoire des hommes, les abeilles étaient de minuscules et gracieuses petites créatures, pourvues d’ailes soyeuses, qui voletaient de fleur en fleur, comme elles voletaient désormais dans l’imaginaire de chacun, délicieux souvenir d’un temps florissant et joyeux.

Par quel miracle ce que je m’apprête à vous raconter se produisit-il ? Je ne saurais vous le dire. Mais il arriva qu’un jour, chaque nouvel enfant humain se mît à naître avec le souvenir d’une abeille-fée qui semblait lui avoir été personnellement attribuée. Certains humains, parmi les anciens, émirent alors l’hypothèse que ces enfants étaient bénis, choisis et protégés chacun par une fée, qui comme chacun sait, est aussi une marraine bienfaisante capable d’exaucer les vœux. La sagesse germa alors en eux.

Les hommes pressèrent les enfants de souhaiter mille richesses mauvaises et sottes : or, pétrole et huile de palme en abondance. On leur ordonna encore d’obtenir qu’elles remplissent à nouveau les océans de poissons, qui se laisseraient pêcher sans mal.

Les enfants furent très inquiets. Ils décidèrent de se réunir partout où les terres avaient brûlé. Et en silence, main dans la main, ils entamèrent la plus belle et interminable des rondes en priant chacun leur abeille-fée de réensemencer la planète qu’on leur avait laissée ; drôle d’héritage en vérité. Ils firent aussi le vœu que bon sens et responsabilité fussent implantés dans l’esprit de tous les adultes du monde.

D’abord, il ne se passa rien. Rien du tout, et les enfants se crurent abandonnés. Mais un matin, alors que de longs mois s’étaient écoulés, la terre commença à se parer d’une multitude de petites pousses… C’est que la vie avait pris son temps, voyez-vous ? Quelques mois encore furent nécessaires pour que des milliards de fleurs, qui avaient rappelé à elles des millions d’abeilles, vissent le jour.

Quant aux adultes, peut-être leur fallait-il plus de temps, qui sait ? Mais nul enfant ne s’en souciait. Un jour prochain, les adultes, ce serait eux, et plus jamais alors, ils le savaient, ils n’auraient besoin des fées…

agissez pour
conserver les abeilles dans le monde réel

80 €

Votre don ne vous coûte réellement que 27€ après déduction fiscale

100 €

Votre don ne vous coûte réellement que 34€ après déduction fiscale

120 €

Votre don ne vous coûte réellement que 41€ après déduction fiscale

#STOPEXTINCTION

#STOPEXTINCTION

Ensemble inversons la courbe de l’extinction de la faune sauvage dans le monde.

Nous suivre

66 % du montant de votre don au profit du WWF peut être déduit de votre impôt sur le revenu.
Le Fonds Mondial pour la Nature France, dit WWF France est une Fondation reconnue d’utilité publique.
Numéro d’enregistrement et SIREN : 302 518 667

© 2019 WWF – World Wide Fund For Nature © 1986 Panda Symbol WWF – World Wide Fund For Nature (formerly World Wildlife Fund)

®“WWF” is a WWF Registered Trademark

En poursuivant la navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies en accord avec notre politique de protection de votre vie privée.

Share This
WWF | Stop Extinction